" Les aventuriers de l'augure

    Partagez
    avatar
    HrodWulf
    Noob vétéran

    " Les aventuriers de l'augure

    Message  HrodWulf le Ven 12 Juil - 17:10

    - Oyé oyé brave guerrier, vous qui vous battez pour l'honneur du rocher, puis-je vous conter les combats des aventuriers de l'augure ?!

    - L'heure d'un repos est bien méritez, laisser pour quelques temps vos armes pleine de sang.
    Et venez vous restaurer autour d'un feu, d'un porcelet et d'une chope de nos meilleurs breuvages.
    - Durant ce repos laissez-vous aller au son d'une histoire de bataille et de conquêtes, que vous pourrez agrémenter à votre gré de vos anecdotes.


    Nous commencerons l'aventure au moment de l'arrivé d'un sylvari quelque peu dépité au sein de vos rang, n'ayez crainte il n'est en aucun cas le seul héros de l'histoire.
    Dépité il était, car il avait du quitté son fort natal pour suivre ces compagnons d'armes. Malheureusement la malchance le suivant de près à leur arriver sur le rocher la joyeuse équipée commença à ce séparer, chacun partant vers sa propre destinée éloignant un peu plus de membre, jusqu'a ce que le malheureux sylvari ce retrouve seul avec ses compagnes de toujours, fidèle à leurs engagements. C'est ainsi que Hrodwulf le rôdeur, Germaine et Abigail se retrouvèrent sans compagnons dans une vaste contrée si ce n’est hostile en tout cas inconnu.
    Ils se mirent alors en quête d’un lieu convivial ou se reposer, et rencontre de nouveau compagnon d’arme.

    C’est ainsi qu’ils frappèrent à la porte d’un vaste bâtiment  usée par le temps et les intempéries, duquel sortait une clameur joyeuse et chaleureuse.
    La porte s’ouvrit sur un humain de carrure respectable, vêtu d’une lourde armure de plaques, une large chope à la main, le visage rougi par la chaleur d’un feu et l’alcool.

    Regardant le sylvari d’un œil interrogateur, il s’adressa à lui d’une fois forte et assurée :

    - Je tiens à préciser les paroles de chacun des héros de l’histoire m’on été rapporté par un collègue troubadour, qui les tiens lui-même d’un autre collègue troubadour, qui lui-même les tiens de… oui d’accord… enfin vous aurez compris que les paroles auront pu être altérer, modifié et… oui oui je continue…

    Il s’adressa donc au sylvari … - comment j’ai déjà raconté cette partie là ? ha ! très bien !
    « Holà mon ami, que viens tu par ici en cette sombre soirée ? »
    « Holà mon seigneur, je ne cherche qu’un lieu pour me reposer, me réchauffer et s’il est possible boire et me restaurer. Si d’aventure il m’est possible de croiser des futurs frères d’armes alors j’en serais heureux. »
    « Entre mon ami, toi et tes compagnons êtes les bienvenus, dit-il en jetant un œil interrogateur à Germaine et Abigaïl situé à quelque pas en retrait du Sylvari. »

    Hrodwulf entra alors dans la vaste pièce principale. Celle-ci était éclairée  par un vaste foyer situé au centre de la pièce. Autour de celui-ci ce assis autour d’un seul et même table plusieurs personne discutant bruyamment en partageant un repas.
    Dans le désordre il put voir 3 Asura, une humaine et une sylvari.
    L’humain l’invita à s’asseoir avec eux et à partager leur repas.
    Il apprit au cours de la soirée que l’humain n’était autre que Sir Lockarius Iskelion.
    Que le couple d’asura ce nommais Tralali et Tralala tous deux Maitres donjons
    Le troisième Asura était Ariadoc le Fière Guerrier Asura.
    L’humaine Vigdys la guerrière des brumes
    Et la Sylvari Tcharri l’élémentaliste des Brumes

    - Certaine source nous indiques que si les noms des personnes présente ce soir là sont véridique, leur description ainsi que leurs titres varient d’une version à l’autre… oui oui je sais vous n’en avez que faire…

    Hrodwulf venait d’entrer dans le hall de guilde de la célèbre Ligue Des Aventuriers.
    Il fut accueilli comme un frère d’arme, on lui conta moult aventures et péripétie qui avait eu lieu lors de l’âge d’or de la guilde, et que nombre de compagnon d’arme était disparu dans les brumes, mais que l’espoir de les voir revenir aussi fort et courageux qu’avant était présent.
    On lui conta également les combats épiques auxquelles la LDA avait pris par dans les brumes, et que si le cœur lui disait, bien que nouveau venu sur le Rocher il était le bienvenu pour accompagner les valeureux guerrier de la LDA lors de la défense du royaume.

    Il fit par à Sir Iskelion et ces compagnons qu’il manquait d’expérience en combat et bien qu’il était avide de connaissance, il craignait n’être qu’un boulet pouvant entraîner la mort de ces fière guerrier.

    Ces nouveaux amis rires joyeusement et Sir Iskelion lui repondit :
    « Ne t’inquiète pas mon ami, toute personne ayant la volonté et le courage de venir affronter les envahisseurs du royaume avec nous dans les brumes est le bienvenu. La connaissance tu l’obtiendras comme tout guerrier sur le champ de bataille. »

    - S’arrête là l’introduction de ma narration… pas besoin de râler bande de bovins sans cervelle… hum je m’emporte veuillez m’excuser… fière guerrier. Comme tout homme je dois me restaurer et boire, et il si des histoires comme celle-ci existe c’est car des personnes comme vous fière guerrier vivez de glorieuse aventure et les raconter à d’humble personne comme moi autour d’un bon repas et d’une bonne bière…

    Ps: Petit Rp écrit rapidos, y'a peut être des trucs qui vont pas, mais je verrais j'y apporterais surement des changements au fur et à mesure

      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct - 15:25