Lockarius Iskelion

    Partagez
    avatar
    Lockarius
    Noob de légende

    Lockarius Iskelion

    Message  Lockarius le Jeu 12 Mar - 15:06

    Lockarius Iskelion.
    Le Maudit, Le démon aux milles vies, Le Mauvais Oeil, Le rigide.
    (Chronologie)


    1040 après l'exode :
    Lockarius, fils de Madelène et Lothar Iskelion vient au monde à Surmia.

    1045 après l'exode :
    Naissance de Lucinda Iskelion, petite soeur de Lockarius.

    1046 après l'exode :
    Madelène Iskelion, prêtresse de Balthazar trouve la mort en affrontant des Charrs.

    1048 après l'exode :
    Lothar Iskelion est nommé grand maître de l'Ordre des Arpenteurs Gris. Dès lors l'enseignement de Lockarius est encore plus marquée des préceptes de l'Ordre à savoir qu'en toutes choses l'équilibre doit être préserver afin d'assurer l'avenir de la Tyrie.

    1052 après l'exode :
    Lockarius rencontre Catherina Vialas, elle même fille d'un des membres du cercle intérieure de l'Ordre. Ils se lient rapidement d'amitié.

    1058 après l'exode (Kisu devient empereur de Cantha):
    Lockarius est nommé chevalier de l'Ordre et épouse Catherina.

    1065 après l'exode:
    Lockarius se lie d'amitié avec le prince Rurik, puis fait la connaissance des futurs héros de Kryte (Menlho, Devona, Cynn, Aidan, …)

    1068 après l'exode:
    Les prophètes de l'Ordre découvre l'activité d'un nécromant corrompu : Nagash Aki, dans les catacombes d'Ascalon, Lockarius Iskelion est chargé de le neutraliser au commande d'un phalange de l'Ordre.
    Le nécromant est tué mais Lockarius, qui était pressenti pour succéder à son père à la tête de l'Ordre trouve la mort.

    1068-1069 après l'exode :
    Catherina Iskelion, enceinte et dévasté par le chagrin, s'empare en secret d'un des grimoires du nécromantien déchus et avec l'aide de Lucinda l'étudie ésperant découvrir les secrets de la vie et de la mort pour ramener Lockarius.
    Leur étude perpétue la souillure des catacombes et troubles le repos des morts mais elle sont sur la bonne voie.
    Malheureusement Catherina profitera d'une absence de Lucinda pour tenter seule le rituel.
    Lockarius est ramener à la vie, bien que son corps porte les stigmate du rituel : des cheveux gris et une peau maladivement pâle, mais Cathérina et son enfant à naître y laisse la vie.

    1070 après l'exode (La Fournaise frappe Ascalon) :
    Lockarius, alors considéré comme une abomination par l'Ordre, est fait prisonnier et enfermer par son père dans le geôle de l'Ordre en attente du jugement du conclave.
    Ce jugement ne viendra jamais, le QG de l'ordre étant détruit par la Fournaise. Seule Lockarius survie à la destruction du bâtiment.
    Il enterre les corps qu'il retrouve et prend possession de Lathearn, l'épée de son père en apparence semblable à Solotin (épée de Rurik) et Magdaer (épée d'Adelbern).
    Lucinda Iskelion quand à elle avait quitter l'Ordre avant la capture de Lockarius et se fait un nom auprès des Ascalonniens, elle est la Dame Rouge et participe à la défense mais elle sera finalement tuer.

    1070-1072 après l'exode (Seconde traité de l'Arche du lion, Orr est détruite, Saul d'Alessio repousse les Charrs de Kryte, …) :
    La perte de sa femme, de sa famille, de l'Ordre et la destruction d'Ascalon font basculer Lockarius dans la folie, il passe deux ans seul traquant les Charrs comme une bête sauvage.
    Il est plusieurs fois vaincus et laisser pour mort mais revient toujours, il devient une sorte de légende parmi les Charrs combattant en Ascalon : « Le Démon aux milles vies », et certains commencent à remettre en cause la divinité des Titans. Les Shamans répriment cette idée avec violence.

    1072 après l'Exode (début de l'aventure de GW prophetie post-Eden, début de l'aventure de Faction):
    Une rencontre de hasard avec le prince Rurik ramène Lockarius sur le chemin de la raison, celui-ci combattra désormais au côté du Prince dans sa tentative de redresser la situation puis dans son exode vers la Kryte.
    Lockarius reste en marge des autres Ascalonniens qui se méfient de lui devant sa capacité à revenir, souvent seul, des pires combats. Il est surnommer « le Mauvais Oeil » en regard de la situation et comme un mauvais jeu de mot vis à vis de son regard froid.

    1073 après l'exode:
    Lockarius erre en Kryte, protégeant la colonie d'Ascalon, sans se mêler du conflit entre le Blanc Manteau et la Lame Brillante.
    Une rencontre de fortune avec d'autres exilés Ascalonniens de la guilde des « Eagles of Death » change cela en lui faisant découvrir la perfidie du Blanc Manteau, il se jète à corps perdu dans la bataille pousser par ses anciens idéaux et par l'espoir de retrouver enfin le repos de la mort.
    Il se rendra ensuite dans le désert de cristal, espérant comprendre son état en réussissant à s'élever.

    1074 après l'exode (chute de la Liche et de Shiro [Estimation personnelle]):
    Lockarius rencontre Brill et apprend beaucoup auprès d'elle, notamment qu'il est désormais un « revenant » ou un « immortel » suivant les légendes condamner à rester sur terre aussi longtemps que Grenth ne lui pardonnerais pas tandis que son invocatrice (Catherina son épouse) devrait dans l'au delà endurer des tourments éternels. La dragonne prophétise que cela n'arrivera que « quand le Destin des Royaumes de Tyrie seront scellés ».

    Alors que les Héros de Kryte et de Cantha affrontent de terribles danger, Lockarius reste à Droknar et aide les nains à défendre leurs terres pendant qu'un terrible marteau « le broyeur d'Esprit » est forger par les nains et enchanter par un puissant envouteur humain sous les directives de la dragonne.

    A l'achèvement du marteau, Lockarius part pour les vestiges des iles de feu avec le marteau pour tuer le dragon Maleflamme éveiller par le cataclysme.
    Il ne part pas seul mais seul lui même et Luxley le voyageur (l'envouteur ayant enchanter l'arme) en reviendront.
    Contrairement aux directives de Brill, Lockarius conserve le marteau (désormais imprégné de l'essence de Maleflamme) dans l'espoir de pouvoir un jour le réutiliser « sans risque et pour la bonne cause » pour reprendre les mots de l'envouteur...

    1075 après l'exode (début de Nightfall):

    Lockarius rejoint la guilde des « Eagles of Death » et découvre le petit royaume d'exilé qu'ils ont fondé sur une île au nord de Cantha : Solvegn.
    Il découvre la culture canthienne au travers d'échange avec les Luxons et combat occasionnellement les Kurzicks à leurs côté.

    Mais rapidement des troubles apparaisse en Elona, Lockarius fait partie du détachement de 3eagles of Death » envoyé pour épauler les lanciers du soleil.

    1076 après l'exode (Chute d'Abaddon):
    Le royaume de Solvegn connait de grave trouble alors que son roi (et grand maitre de la guilde) disparait enlever par les Kournans.
    Dame Abbygoth Bailly prend la tête de l'Ordre et assure la régence tandis que Lockarius Iskelion en devient le commandant, avant que le fils et héritier de Trappiste of Death (le roi) ne réapparaisse.

    Toutefois le nouveau roi se conduit étrangement et s'empare du « broyeur d'Esprit » dans les cryptes du château de Solvegn avant de s'enfuir vers le Tourment, la guerre en Elona prend alors un caractère plus personnel pour les « Eagles » et Lockarius.

    Dans le domaine d'Abaddon, Lockarius découvre de nouveaux savoirs et parvient à maitriser de nouveaux pouvoirs notamment ceux de Lathearn, son épée, mais ne parvient pas à sauver le jeune héritier de Solvegn qui péris consumer par les énergies du marteau maudit tout en ramenant son père parmi les siens...

    1076-1077 après l'exode :
    Âge d'Or de Solvegn, le royaume se développe et s'enrichie considérablement. Lockarius découvre la culture canthienne et les enseignements du défunt maître Togo.

    Luxley le voyageur réapparait et remet à Lockarius une armure spécialement conçu pour pouvoir utiliser le « broyeur d'esprit » sans risque.

    1078 après l'exode (aventure de GW:EN):
    Les « Eagles of Death » et Lockarius prennent part à la guerre contre les Destructeurs, mais parallèlement, le royaume de Solvegn connait une instabilité croissante dont profitent les Kurzicks pour attaquer ces terres soutenant les Luxons.

    Abbygoth Bailly et Lockarius Iskelion sont envoyés en territoire Kurzicks à la tête d'une avant garde, mais la contre attaque échoue et le royaume s'effondre, Lockarius quitte les survivants et part vivre seul dans les Cimefroides du sud.
    Il fonde la Ligue des aventuriers et participe à l'ouverture d'une nouvelle route commerciale (Lire "La faiseuse de Veuves") vers Ratasum puis disparait subitement.

    1079 après l'exode (guerre en Kryte):
    Usant des pouvoirs et du savoir qu'il a acquis dans le royaume d'Abaddon et auprès des Asuras, Lockarius passe la brèche et se rend en Outremonde pour libérer l'esprit torturer de son épouse prêt à affronter n'importe quoi même Grenth lui même.

    Mais c'est face à Dhum que Lockarius se retrouve. Armer du « Broyeur d'Esprit » il parvient à repousser l'essence de l'Ancien dieu de la mort, mais se retrouve alors devant Grenth.

    Il apprend du maitre de l'Outremonde que la guerre ensanglante la Kryte mais que cela n'est qu'un avant goût du péril qui menace les Hommes : un fou membre du Blanc Manteau s'apprête à s'emparer de la couronne d'Eternité et de mettre ainsi en péril l'équilibre divin déjà fragiliser par l'ascension récente de Kormir.

    Venant de repousser Dhum, Lockarius Iskelion parvient à conclure un pacte avec Grenth : la fin des souffrances de son épouse contre la couronne.

    Lockarius est alors renvoyer dans notre monde alors que la guerre entre la Lame Brillante et le Blanc Manteau bat son plein.


    Dernière édition par Lockarius le Ven 27 Aoû - 22:11, édité 12 fois
    avatar
    Lockarius
    Noob de légende

    Re: Lockarius Iskelion

    Message  Lockarius le Ven 3 Sep - 19:00

    Lockarius en quelques lignes

    Apparence :
    Avec son teint pâle et ses cheveux gris, Lockarius semble bien plus âgée qu'il ne l'est en réalité. Pourtant si l'on y porte attention son visage semble trop jeune en comparaison (de fait il a toujours la même apparence qu'à ses 28 ans : à la pigmentation pret^^).
    Ce phénomène est d'autant plus troublant pour ceux qui l'ont connu il y a longtemps (typiquement les anciennes connaissance du temps de la guilde "Eagles of Death") : depuis le temps il n'a pas changé d'un pouce, pas pris une ride.

    Il affiche toujours un visage de marbre, certains diraient froid, peut importe les circonstances... sauf lors de courts moments où, les yeux dans le vague, il semble revivre d'anciens souvenirs.

    En dehors de cela Lockarius pourrais être décrit comme un guerrier typiquement : une énorme masse de muscle.

    Caractère :
    C'est un individu refermé et assez peu communicatif, il ne se mêle guère aux autres et ne se met jamais en avant. Il a d'ailleurs toujours fait en sorte de rester un anonyme dans les différents combats qu'il a mener préférant se tenir dans l'ombre des Héros que célèbre le peuple.

    Pourtant ce solitaire a souvent tout risquer pour protéger un compagnon d'arme, c'est d'ailleurs seulement dans le feu de la bataille qu'il semble être pleinement lui même, ce qui est particulièrement vrai lorsqu'il se trouve confronter à des morts vivants ou à des Charrs. Il pourrait alors presque sembler passionné.

    Quoi qu'il arrive il ne semble jamais avoir peur, tout du moins pour lui même.

    Son secret, ses "pouvoirs" :
    Lockarius Iskelion n'est plus un humain mais pas vraiment un mort vivant, il est quelque chose d'autre entre les deux mais tout de même lié à la nécromancie.
    Les légendes qui parlent de tels êtres les nomment "Revenants", "Immortels" ou encore "Avatars". Ils y sont toujours présenter comme le fruit de rituels nécromantiques interdits : des âmes rappelées de force de l'Outremonde pour être lié à une enveloppe charnelle reconstituée par la magie.
    Ils y sont alors présenter comme des êtres indestructibles qui ne s'arrêtent pas temps que la quête qui leur à été confié n'a pas été accomplie : alors seulement connaissent ils le repos.
    Ces légendes sont considérés comme de pures inventions même par la majorité des érudits.

    Et pourtant... Comme beaucoup de légendes celle ci relève un fond de vérité.

    Lockarius Iskelion ne peut pas être tué : Il peut être terrasser, vaincus comme n'importe qui. Mais quelque soit la gravité de ses blessures son âme n'est plus liées de façon naturelle à son corps, le lien ne peut donc en être rompue. Et tôt ou tard les énergies arcaniques qui font de lui ce qu'il est reconstruiront son corps et Lockarius se relèvera.

    Contrairement aux légendes, Lockarius n'a pas de quête et si il faut en croire une prophétie de Brill il ne trouvera pas le repos avant que Grenth ne le décide.

    Les énergies nécromantiques du rituel l'ont rendu particulièrement habile en magie, notamment en nécromancie mais pas uniquement, et il a acquis de nombreuses connaissances et artefacts au fil du temps faisant de lui un individu particulièrement puissant. Sans parler des ses talents de combattants perfectionner au cour de 10 années de combats quasiment perpétuel.

    Immortel, puissant, infatigable.
    Lockarius pourrait être le plus grand Héros ou le plus grand despote de nôtre temps, usant de la pleine puissance du marteau nommé "Broyeur d'Esprit", des ses talents de combattant et des ses pouvoirs arcaniques il aurait pu mettre seul un terme rapide à la récente guerre en Kryte.

    Pourtant il n'en est rien.

    Le rituel a également cristalliser la personnalité de Lockarius et une parodie du vaillant chevalier qu'il était autrefois. Il souhaite défendre la cause du Bien mais se considère lui même comme une abomination.
    Il pense ne plus avoir sa place en ce monde et se contente de veiller sur les Héros de l'humanité, menant les combats d'arrière garde pour que d'autres combattent des périls sans nom sans craindre pour leurs arrières.
    Lockarius est pleinement conscient d'avoir ainsi laisser bien des âmes rejoindrent l'Outremonde alors que son intervention direct aurait sauver des milliers de vie voir davantage.
    Mais son esprit est désormais comme sa vie : immuable, et il est tout simplement incapable de penser autrement.

    Aspirations :

    Il n'y a que deux choses qui comptent véritablement : libérer l'âme de sa femme des tourment qu'elle endure dans l'Outremonde pour avoir accomplie le rituel qui fit de lui ce qu'il est.
    C'est pour cette raison qu'il a finalement pactisé avec Grenth : si il s'empare de la couronne d'Eternité et à la détruire, alors son épouse sera libre et son âme sera en Paix.

    Son seconde désir est la paix pour lui même et bien que Brill est dit que cela n'arriverait pas avant que « le Destin des Royaumes de Tyrie seront scellés », il est toujours en quête d'un adversaire capables de lui offrir le repos de la tombe une bonne fois pour toute.
    C'est sans doute la principale raison qui fait que Lockarius Iskelion ne s'est pas tout simplement retirer loin des mortels.

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 8:56